affiche pub bas dim 20 ans1986 : La société Dim révolutionne le quotidien des femmes en lançant les premiers bas qui tiennent tout seul.

Adieu les jarretelles, compliquées à mettre et les bas de soie qui plissent, les Dim-up galbent les jambes et les rendent très (très) sexy…

Très vite l’innovation séduit les femmes qui s’assument, osent et dévalisent les magasins. Bernard Pivot lui-même, fait l’éloge des ses femmes modernes dans une chronique : « Bien dans ses bas, bien dans sa peau, sur de ses gambettes, elle est libre ».
Malheureusement, face au succès, les productions des Dim-up se font un peu moins minutieuses et très vite, le Dim-up qui tient tout seul, devient un Dim-up qui tombe sur les chevilles. La presse s’empresse d’en faire la critique et les concurrents se réjouissent.
Mais la marque forte de son expérience se ressaisit très vite et les Dim-up poursuivent leur essor. Bien entendu, la concurrence ne tarde pas à se mettre elle aussi aux bas qui tiennent tout seuls, mais l’accessoire quelle qu’en soit la marque reste appelé un « Dim-up » par les consommatrices.

Aujourd’hui pour fêter leur 20 ans, la marque a fait appel à l’agence de publicité Publicis, avec laquelle ils travaillent depuis toujours afin de célébrer l’événement.
Après les slogans des années 80’ : " Vite j'ai des fourmis dans les Dim ", " Dégourdis-toi les Dim ! ", " Prends tes Dim à ton cou ! ", l’agence propose une campagne au slogan fort et fédérateur : « Redécouvrez vos jambes ». Car si la marque continue d’inonder le marché de ses innovations et de ses produits elle n’en subit pas moins quelques pertes financières. La faute à qui ? Peut-être aux pantalons, devenus le meilleur ami des femmes et qui ne les invite plus très souvent à découvrir leurs jambes. Moralité avec sa campagne décalée, audacieuse et sexy, la marque accuse son grand retour et invite les femmes à re-montrer leurs jambes.

La marque leur propose pour l’occasion deux coffrets collectors Or et Argent.

Source : Musée de la pub et DIM

Evolution: Les poitrines gagnent en bonnets

Nos seins sont aujourd'hui globalement plus gros que ceux de nos mères, eux-même un peu plus volumineux que ceux de nos grand-mères... En bref, nos seins grossissent!

Quelques idées pour la Saint-Valentin

Le 14 février adulé par certains et ha௠par d'autres, est surtout l'occasion de faire un petit cadeau à  votre dulcinée... Oubliez fleurs qui périssent et chocolats qui engraissent au profit d'un joli ensemble de lingerie qui restera.

Tendances été 2007

Les créateurs ne manquent ni d'audace ni d'idées pour nous faire fléchir et ajouter à  nos tiroirs déjà  bondés un autre ensemble tout à  fait craquant.

Les leggings : une aubaine pour les marchands de collants

Il a suffit de transformer le nom "caleçon long" en "legging" pour que cet accessoire de mode devenu ringard soit à  nouveau propulsé comme un incontournable fashion.

Les sous-vêtements gourmands

Connue et reconnue pour mettre le corps en valeur et réjouir la vue de ceux qui la contemple, la lingerie sait également délecter les papilles.

Commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire